Déchets industriels

Sommaire

Le déchet industriel existe depuis la Révolution du même nom.

Il existe plusieurs types de déchets :

Déchets industriels : toxiques, non toxiques ou chimiques

Un déchet industriel peut provenir :

  • de l'industrie ;
  • du commerce ;
  • de l'artisanat ;
  • du transport.

Il se compose de :

  • déchets non toxiques ;
  • déchets toxiques ou chimiques.
Lire l'article

Déchets bois, papiers, métaux : les différents types

La France produit 95 mégatonnes de déchets industriels par an. Il s'agit surtout de déchets issus de l'industrie agroalimentaire, donc essentiellement constitués de terre et de matières organiques.

La filière de collecte et de traitement des déchets industriels est partiellement séparée de celle des déchets ménagers ou assimilés, mais les conditions de traitement (hors déchets toxiques) sont identiques.

Déchets industriels : recyclage, incinération, stockage

19 % des déchets industriels arrivent dans les filaires de valorisation via une décharge ou une collecte : ¾ de ces déchets sont valorisés.

Important : attention au dépôt sauvage de déchets qui est interdit ! Pour lutter contre les dépôts sauvages de déchets, le maire peut depuis le 12 février 2020 condamner le contrevenant à payer une amende d’un montant maximal de 15 000 € sans le mettre préalablement en demeure de récupérer les déchets (article n° 95 de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 modifiant l’article L. 541-3 du Code de l’environnement).

 

Un traitement coûteux, mais avec des impacts positifs

La loi du 13 juillet 1992, relative à la modernisation de la gestion des déchets, prévoit :

  • de diminuer la production de déchets industriels ;
  • d'augmenter la valorisation des déchets.

Les entreprises de service, artisanales, commerciales ou industrielles doivent impérativement prévoir un budget conséquent pour l'élimination de leurs déchets.

Pour une société, la valorisation de ses déchets (non toxiques) peut avoir deux types d'impacts positifs :

  • économique : le déchet prend alors une valeur commerciale par le recyclage (récupération d'un matériau) ou l'incinération (optimisation de son contenu énergétique) ;
  • environnemental : cela favorise l'image de marque d'une entreprise respectueuse de l'environnement.
Lire l'article

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le recyclage

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider